< Toutes nos actualités

Partager

Bien manger, c’est la santé !

Vert, jaune et rouge : trois couleurs pour une prise de conscience à une bonne alimentation ! En avril, l’ESAT de Saint-Brieuc a organisé des ateliers et mené une campagne de communication pour sensibiliser les personnes accompagnées à choisir les aliments les plus sains pour composer leur repas.

« Combien y-a-t-il de morceaux de sucre dans une canette de coca ? » Responsable restauration et diététicienne chez Sodexo, Natacha Le Moigne s’adresse à la quinzaine de personnes qui participent à l’un des ateliers de sensibilisation à l’alimentation mis en place par esatco site du pays de Saint-Brieuc. Froncement de sourcils, regards interrogatifs… « Personne n’a la réponse ? Une canette de coca, c’est l’équivalent de 7 morceaux de sucre, indique la diététicienne. Pour ceux qui sont grands consommateurs de coca, comme il peut y en avoir à l’ESAT, il est donc préférable de prendre du zéro sans sucre. Le coca, comme le soda, vous le gardez pour des événements exceptionnels, comme un apéro ou un anniversaire. Il faut absolument limiter la quantité. »

Sonia Geffroy, nouvelle infirmière de l’ESAT, a animé l’atelier de sensibilisation, aux côtés de Natacha Le Moigne. Photos : Loïc Tachon

Une autre image amène à évoquer plus spécifiquement la consommation de ketchup. « Pour certains d’entre vous, c’est devenu un mauvais réflexe », lance Natacha Le Moigne. Le rappel n’est pas vain. Le groupe acquiesce. « On en prend systématiquement avec des frites, des chips et des burgers », reconnaît Jean-Luc. Le mot d’ordre de la responsable de Sodexo est donc clair : « Le ketchup est à classer dans le rouge et à éviter ! »

Très attentif aux échanges, Yves demande à son tour la parole et évoque son péché mignon : les pizzas. « Quand j’en prends une le week-end, j’évite d’en manger une deuxième dans la semaine, notamment le jeudi où c’est jour de pizza à l’ESAT. Quand on en mange, pas question de prendre du pain. » Une remarque qui vaut aussi pour les nuggets ou les friands gras et salés, qui tombent également dans la colonne rouge. « A l’inverse, il faut des féculents pour votre journée de travail : du riz, des pâtes, de la semoule ou encore des pommes de terre vapeur », insiste Natacha Le Moigne.

Autre sujet de discussion : la durée du déjeuner. « Prenez le temps de manger tranquillement, au minimum 20 minutes en restant assis, conseille la diététicienne. Et surtout, on ne regarde pas les écrans lors du repas. Si vous mangez mal, vous serez tenté de grignoter dans la journée et ça, ce n’est pas recommandé… »

Au fil des échanges, la prise de conscience infuse au sein du groupe jusqu’à considérer pleinement les bienfaits d’une alimentation saine et équilibrée pour la santé. « Si on mange bien, on sera en forme pour travailler », lâche Yves dans un sourire. Le message est passé.

Articles récents

Chargé d’accueil à la Médiathèque, Alan fait valoir ses compétences

Accompagné par le SAMSAH-TSA*, Alan Hamonic a effectué un stage à la Médiathèque de Langueux et montré toutes ses compétences. Il espère désormais bénéficier d’une...

Bien manger, c’est la santé !

Vert, jaune et rouge : trois couleurs pour une prise de conscience à une bonne alimentation ! En avril, l’ESAT de Saint-Brieuc a organisé des...

La Poste fait don de vêtements professionnels à l’ESAT de Paimpol

Engagé dans l’économie circulaire, le groupe La Poste a remis une centaine de vêtements professionnels inutilisés à l’ESAT de Plourivo, près de Paimpol. Ces tenues...