< Toutes nos actualités

Partager

Une délégation du fonds social européen visite l’atelier Artex

En présence de Barbara Nyari, représentante de la Commission européenne, les directions régionales et départementales des services du Fonds social européen (FSE) ont visité l’atelier de revalorisation du textile Artex à Langueux, près de Saint-Brieuc. Ce chantier d’insertion qui dépend de la marque esatco bénéficie chaque année des aides du FSE.

Améliorer les possibilités d’emploi, promouvoir l’égalité des chances, renforcer l’acquisition de compétences et l’apprentissage tout au long de la vie, sont des thématiques soutenues par le Fonds social européen (FSE).

En Bretagne comme dans les autres régions françaises, les actions du FSE visent à favoriser l’insertion professionnelle et l’inclusion sociale des personnes les plus éloignées du marché du travail, des plus vulnérables ou des exclus. C’est le cas pour l’atelier Artex implanté à Langueux dans les Côtes d’Armor. Ce chantier d’insertion, et plus largement la filière textile, emploie en moyenne 30 personnes en CDDI (demandeurs d’emploi longue durée, bénéficiaires de minimas sociaux entre autres) qui assurent le tri, le conditionnement et le recyclage annuel de 700 tonnes de vêtements, linge de maison et autres chaussures pour leur donner une seconde vie.

Des crédits FSE dédiés aux projets bretons

Mis à l’honneur par le Prix de l’innovation sociale décerné lors des Oscars des entreprises 2022, l’atelier Artex a reçu ce vendredi 8 décembre, la visite d’une délégation régionale emmenée par Gaëlle Abily, chargée de mission emploi, formation et fonds européen à la Préfecture de Bretagne, et Xavier Joinaie, directeur du service FSE à la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS), en présence de Barbara Nyari, membre de la direction générale région à la Commission européenne de Bruxelles, des représentants du Conseil régional et du Conseil départemental.

Sous l’autorité du Préfet de région, la DREETS met en œuvre les crédits FSE dédiés aux projets bretons dans le respect des règles et normes administratives fixées par les autorités européennes et nationales et qui visent à apporter une « assurance raisonnable » de bonne et saine gestion des fonds publics.

L’an dernier, le chantier d’insertion a bénéficié d’une aide de 105 000 € qui a permis de financer les postes des trois encadrants techniques et de la conseillère en insertion professionnelle d’Artex. En 2023, l’enveloppe du FSE a été revue à la baisse (92 000 €), une diminution compensée par le Conseil départemental des Côtes d’Armor.

En savoir plus sur le FSE

Muriel Le Goff, directrice-adjointe de la filière textile à esatco Côtes d’Armor, a présenté le chantier d’insertion aux membres de la délégation.

Une plaque a été remise aux responsables de l’atelier Artex pour rappeler le co-financement par l’Union européenne.

Chaque année, l’atelier Artex collecte, tri et recycle 700 tonnes de vêtements, linge de maison et autres chaussures. Photos : Maria Lesven et Morgan Donval.

Articles récents

A Langoat, des écoliers aident l’entreprise adaptée à planter des arbres

Après Lanvollon, Binic et Duault, Langoat est la quatrième commune du département à faire appel à l’entreprise adaptée de Saint-Brieuc pour planter des arbres sur...

L’innovation au service de l’humain et des territoires

A Lannion, le Mois de l’économie sociale et solidaire s’est clôturé par un temps fort avec une conférence-débat organisée par l’ADESS Ouest Côtes d’Armor sur le...